La politique du moindre mal & la collaboration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La politique du moindre mal & la collaboration

Message par 6clopes le Jeu 18 Fév - 23:04

La politique du moindre mal de certains grands industriels belges (tous?) redoutant la destruction de leur outil (sic), a rempli des comptes secrets ou pas durant ce qu'il est convenu d'appeler la seconde guerre mondiale. Qui est premièrement une guerre européenne. Elle deviendra "mondiale" - pas tout à fait si l'on y pense - dans un second temps. Ne brassons pas les évidences. Parmi ces capitaines de l'industrie belge, la lourde, celle de l'acier, du charbon, surtout la mosane, il en fut qui n'hésitèrent pas à émettre à l'intention des alliés, des listes traçant la frontière entre entreprises collaborant avec l'ennemi et les autres. L'idée était claire: faire bombarder ses ennemis commerciaux. Lorsque le gouvernement quitta, en hâte, le territoire belge pour rejoindre d'abord la France puis l'Angleterre, après la campagne des 18 jours, celui-ci laissa en quelque sorte la gouvernance du pays aux banquiers, leur demandant seulement d'assurer les salaires et en particuliers ceux des fonctionnaires. La politique du moindre de mal était sur les rails. Il fallait sauvegarder les industries, l'outil, en prévision de la fin du conflit. Peu importait, au fond, son issue. Après la guerre, l'on calcula le montant des dettes des entreprises allemandes contractées vis-à-vis des entreprises belges suite à la production et à la vente, particulièrement pour soutenir l'effort de guerre du Reich, de divers matériel. Les patrons belges insistèrent, on les comprend, pour que celle-ci fut honorée. Il est aussi remarquable de constater que les peines de justice imputées à ces capitaines d'industrie 'moindremalistes' furent vraiment dérisoires au regard de celles prononcées à l'encontre des épiciers collabos, disons les petits dont certains y laissèrent leur peau. Gloire aux grands appétits !

pierre duys

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum