2010 / Palerme sur Meuse: Alain Mathot se déclare tête de liste PS à la place de Daerden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2010 / Palerme sur Meuse: Alain Mathot se déclare tête de liste PS à la place de Daerden

Message par 6clopes le Lun 29 Mar - 14:13

lundi 29 mars 2010, 09:14 / lesoir.be / (belga)

Législatives 2011 Le député-bourgmestre de Seraing Alain Mathot déclare qu'il sera tête de liste PS de l'arrondissement. Selon lui, l'avenir politique de Michel Daerden est derrière lui.
Lire aussi: Mathot se dit candidat

Le député-bourgmestre de Seraing Alain Mathot indique lundi dans La Meuse qu'il sera tête de liste PS de l'arrondissement lors des prochaines élections législatives en 2011.

Le ministre des Pensions Michel Daerden lorgne également la tête de liste. « Je pense que Michel à la mémoire courte. Lors de la dernière confection des listes régionales, il était parmi les signataires d'un accord interne au PS liégeois qui m'assurait du soutien de tous (Demeyer, Marcourt, Daerden, Gilles, Moreau…) pour être la tête de liste aux prochaines élections fédérales », réagit Alain Mathot.

Le jeune député est d'avis que l'avenir politique de Michel Daerden est derrière lui. « Il est d'abord compromis par son âge (60 ans). Il faut faire aussi place aux jeunes. Mais compromis aussi par une éventuelle décision judiciaire. Lui comme son fils d'ailleurs, ce qui est dommage car ce serait une perte pour Herstal, la commune qu'il dirige fort bien je crois ».

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

on peut ne pas être d'accord, mais quand on n'est pas d'accord, on lave son linge sale en famille

Message par 6clopes le Lun 29 Mar - 14:29

17/01/2010: propos de Michel Daerden à propos d'Alain Mathot:

"C'est encore un homme politique jeune. Il devrait écouter le message du président: on peut ne pas être d'accord, mais quand on n'est pas d'accord, on lave son linge sale en famille. A l'extérieur, la famille est toujours unie. Je suppose qu'il comprendra", a coupé court Michel Daerden à propos d'Alain Mathot. (belga/ca)"


Dernière édition par 6clopes le Sam 22 Mai - 14:07, édité 1 fois

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Perquisitionné, Mathot est « interloqué » et « perplexe »

Message par 6clopes le Sam 22 Mai - 14:06

samedi 22 mai 2010 (belga)

Le bourgmestre de Seraing, Alain Mathot (PS), confirme samedi matin que son domicile a bien été perquisitionné le mardi 18 mai, suite à une lettre anonyme envoyée il y a plus de 20 mois.

Il dit être « très étonné de cette intervention policière », qui fait suite à une lettre anonyme le soupçonnant de corruption envoyée il y a plus de 20 mois. « Son ’’urgence’’ apparente, à 25 jours des élections, contraste singulièrement avec les 601 jours qui nous séparent de la réception de la lettre anonyme », a-t-il commenté.

Alain Mathot se dit « interloqué » et « perplexe ». « Est-il normal de jeter la suspicion sur un candidat à quelques jours des élections, sans possibilité pour lui d’établir son bon droit ? », s’interroge la tête de la liste PS à la Chambre.

Il rappelle que, ayant été informé de cette lettre anonyme calomnieuse, il avait lui-même porté plainte contre x pour diffamation. Il souligne qu’il avait ensuite, les 2 et le 16 décembre 2008, lui-même proposé par courrier au juge d’instruction Richard d’être entendu, ce qui n’a jamais été fait.

Alain Mathot, qui précise qu’il ne fera pas d’autre commentaire, réitère sa confiance en la justice. Il stipule qu’il ne fait l’objet d’aucune inculpation et souhaite que la vérité soit établie le plus vite possible. Il déclare qu’il est prêt à répondre à toutes les questions que la justice lui poserait.

Le Serésien dit aussi s’en « remettre au sens critique des électeurs avec qui il entretient une relation de confiance depuis des années ».

Une lettre anonyme
Le domicile du bourgmestre de Seraing et député sortant Alain Mathot (PS) a été perquisitionné en début de semaine dans le cadre d’une enquête sur des faits de corruption et de blanchiment d’argent autour de l’usine de traitement et de valorisation des déchets Uvelia, rapporte La Dernière Heure.

C’est le juge d’instruction liégeois Philippe Richard qui, profitant de la dissolution des chambres et du fait que les parlementaires ne bénéficient donc plus de l’immunité, a signé un mandat de perquisition du domicile d’Alain Mathot.

L’affaire a commencé en 2007 par une lettre anonyme dénonçant des faits de corruption et de blanchiment d’argent. L’auteur de la lettre anonyme mettait en cause plusieurs personnalités politiques liégeoises, dont Alain Mathot, Frédéric et Michel Daerden.

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2010 / Palerme sur Meuse: Alain Mathot se déclare tête de liste PS à la place de Daerden

Message par 6clopes le Sam 22 Mai - 19:09

olivier baum (source tweeter) : Je félicite Mr Visart de Bocarmé pour son coup de gueule. il est anormal de ternir la réputation des gens sur des suppositions malsaines.

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Perquisitions chez Mathot: le coup de gueule de Visart de Bocarmé

Message par 6clopes le Sam 22 Mai - 19:09

COPPI, DAVID samedi 22 mai 2010, 17:34

Exclusif Cédric Visart de Bocarmé, procureur général à Liège, nous fait part de son « indignation » après les informations parues ce vendredi dans la DH, relatives à des perquisitions au domicile d’Alain Mathot, candidat socialiste et tête de liste dans la Cité ardente. Par David Coppi

« Je suis scandalisé, plus encore ! Ce qui se passe est invivable tant pour la justice que pour les personnes concernées, en l’occurrence M. Alain Mathot. En justice, s’il y a quelque chose contre quelqu’un, alors, soit !, mais quand il n’y a rien, il n’y a pas à le faire savoir, on porte un préjudice grave à l’intéressé. Ici, en plus, dans le contexte électoral que vous savez… Où va-t-on ?

J’ai des propos rudes peut-être, mais j’en ai assez. Je partage l’indignation de M. Michaux, procureur général à Mons, et comme lui, je vais demander que l’on ouvre, à Liège, une enquête sur la violation du secret professionnel. Je veux que l’on fasse la lumière si ce qui s’est passé… »

Pour ce qui concerne les perquisitions opérées à Mons chez l’échevin de l’urbanisme Pascal Martin (PS), elles aussi très sujettes à polémiques. Le procureur Michaux a demandé, au procureur du roi, d’ouvrir une enquête « du chef de violation du secret professionnel ».

Même chose, donc, à Liège, cette fois pour ce qui concerne Alain Mathot. Un « coup de gueule » pas commun. Et Visart de Bocarmé ne décolère pas : « Je n’ai pas à intervenir dans le travail du juge d’instruction, cela n’a rien à voir évidemment. Mais ce qui est inacceptable, c’est que, à peine 24 heures ou 48 heures après une perquisition du juge d’instruction, ce devoir, qui fait donc partie d’une instruction qui doit être secrète, se retrouve étalé à la une des médias. Intolérable !

C’est de l’essence même de la profession d’avocat, de magistrat, ou de collaborateur de justice que de respecter et faire respecter ce principe fondamental. En l’occurrence, une perquisition n’est qu’un acte par lequel le juge prend des informations, ni plus ni moins. C’est un acte qui ne stigmatise pas quelqu’un. Or, il est clair que dans le contexte politique actuel, une divulgation peut avoir de graves conséquences au niveau du public, et tout cela peut être exploité. »

Visart de Bocarmé y voit-il de la malveillance ? Le procureur reste prudent, mais s’avance : « S’il y a autour d’une enquête, quelle qu’elle soit, des gens qui sont par ailleurs des militants politiques, alors quoi, ils se disent : ’On balance ! On y va ! C’est merveilleux !’…

Je ne dis pas que c’est ce qui s’est passé dans ce cas, mais que si on ne met pas fin à ces dérapages, ce sera infernal. Tout le mode voit bien le préjudice que cela peut avoir pour certains. Je veux une enquête. »

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

AFFAIRES, LIÈGE: L’affaire Mathot éclabousse la justice

Message par 6clopes le Mar 25 Mai - 11:10

source: lalibre.be / 25/05/2010


Le procureur général veut une enquête sur la violation du secret professionnel.
Aussi imprévisible qu’un volcan islandais, le dossier du marché de l’usine de déchets Uvelia (Herstal), ouvert à la suite d’une dénonciation anonyme visant notamment les mandataires socialistes Alain Mathot et Michel et Frédéric Daerden, s’est donc réveillé d’un long sommeil, à trois semaines du scrutin législatif, ce qui suscite bien des questions (LLB, 22-24/5).

Dès samedi, on a pu prendre la mesure du malaise provoqué par l’atterrissage, dans "La Dernière Heure", d’informations relatives à la perquisition organisée le 18 mai, sur décision du juge d’instruction Philippe Richard, au domicile du premier nommé, qui est tête de liste du PS en province de Liège. Différents médias ont relayé la grande colère du procureur général Cédric Visart de Bocarmé, qui s’est dit "scandalisé" et a annoncé qu’il ferait ouvrir une enquête sur la violation du secret professionnel.

Quant à Alain Mathot, il s’est déclaré bien évidemment "interloqué" et "perplexe" devant cette intervention et la date choisie. "Est-il normal de jeter la suspicion sur un candidat à quelques jours des élections, sans possibilité pour lui d’établir son bon droit ?", s’est-il demandé par voie de communiqué.

A l’origine de l’affaire, il y a une lettre anonyme qui fut envoyée notamment à des journalistes et qui donna lieu, le 1er octobre 2008, à une série de perquisitions, entre autres au siège de l’intercommunale liégeoise de traitement des déchets Intradel, à Herstal. La justice cherchait, et cherche toujours, à établir si l’attribution du marché Uvelia à la société Inova France - un marché de 170 millions d’euros -, a donné lieu ou non à des commissions occultes négociées avec le directeur général d’Intradel Roger Croughs et avec les trois hommes politiques qui démentirent et portèrent plainte pour diffamation.

On remarquera que le procureur Visart de Bocarmé n’a pas formulé de critique quant au moment choisi pour relancer des devoirs sur ce dossier de corruption et blanchiment d’argent. Pareil choix relève en âme et conscience du juge d’instruction fédéral, qui a profité de la "fenêtre" créée par la dissolution des Chambres : une période pendant laquelle le député sortant peut être perquisitionné sans passer par les procédures lourdes - et voyantes ! - prévues lorsqu’il exerce son mandat. Le trouble vient bien davantage de la fuite. Au profit de qui ?

Par comparaison, quand le père d’Alain, Guy Mathot, fut inculpé, en mai 1994, pour corruption de fonctionnaire (ce dont il fut blanchi ultérieurement), on se trouvait aussi en période électorale, mais la décision, qui avait été signifiée à l’intéressé, fut rendue publique pile-poil le lendemain, lundi, des élections. D’aucuns, à cette époque, soupçonnèrent le pouvoir judiciaire d’avoir voulu ménager le PS. Cette fois, ce sera le contraire.

Quant à savoir si cette incursion non préméditée de Thémis dans la campagne influencera l’électeur A en juger d’après les précédents, rien n’est moins sûr.

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

le cirque en atelier protégé

Message par 6clopes le Mar 25 Mai - 11:15

source belga


6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2010 / Palerme sur Meuse: Alain Mathot se déclare tête de liste PS à la place de Daerden

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum