Un été torride sur le front social ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un été torride sur le front social ?

Message par 6clopes le Sam 5 Juin - 13:34

Un été chaud sur le front social prévu pour l’Europe et les États-Unis

Le mécontentement social pourrait conduire à la guerre, « une instabilité menaçant le régime en place »


Paul Joseph Watson
www.prisonplanet.com
Thursday, 2010 06 03

Des historiens de premier plan, des analystes sociaux et financiers, ainsi que des organismes de police prévoient tous que l’Europe et l’Amérique vont expérimenter un « été de la rage », avec des scènes de chaos, faisant écho à ce que nous avons vu en Grèce en réaction aux mesures d’austérité draconiennes qui sont actuellement imposées par les gouvernements à l’ouest.

Bien que beaucoup aient prédit que l’été dernier serait agité sur le plan social, l’historien britannique Simon Schama note qu’il y a généralement un décalage entre les difficultés économiques et les réactions sociales ultérieures qu’elles engendrent.


« Loin de moi l’idée de faire des prédictions hasardeuses, mais vous ne pouvez pas sentir le soufre dans l’air en ce moment, et ne pas penser que nous sommes au seuil du période agitée sur le plan social, » a écrit Schama dans sa colonne du Financial Times.

Schama prédit que non seulement l’Europe mais aussi l’Amérique sont confrontées à « une possibilité nette d’un été long et chaud d’agitation sociale », comparant la situation avec la façon dont les riches ploutocrates ont dû supporter le plus gros de la colère de l’homme de la rue au cours de la Révolution française.

Un rapport de Reuters se fait l’écho de craintes similaires, notant que le niveau de violence sera fonction de la couverture qu’il recevra à la télévision, et que ceci déterminera à quel point la crise affectera les marchés.

« Les assureurs disent avoir noté une hausse notable légère des demandes de renseignements au sujet de la couverture des risques politiques – qui protège contre l’expropriation, la violence politique, et le contrôle des changes – en particulier pour le Portugal et l’Espagne qui sont confrontés à des coupes budgétaires sévères », indique le rapport, ajoutant que la Grande-Bretagne sera également un flash point pour des émeutes, en raison des restrictions budgétaires les plus sévères imposées par le nouveau gouvernement depuis la seconde guerre mondiale.

En effet, les autorités se préparent déjà aux retombées, si la Grande-Bretagne commence à suivre le chemin de la Grèce, le président de la Fédération de la Police ayant addressé récemment une mise en garde disant que le pays se dirige vers des scènes vues pour la dernière fois au cours de la crise économique et sociale de la fin des années 1970.

« J’ai des craintes réelles que nous puissions revivre quelque chose de similaire… l’histoire nous apprend que cela se reproduit encore et encore, » a dit Paul McKeever lors de la conférence annuelle de la fédération à Bournemouth, ajoutant que « les troubles de rue » était une possibilité réelle pour cet été.

Comme Chris Marsden le décrit dans son article, plusieurs autres voix éminentes dans les médias prévoient aussi que les tensions pourraient déborder dans les rues, en particulier si la région euro se désintègre comme conséquence de l’effondrement de la monnaie unique.

Un article du Deutsche Welle daté du 26 mai a averti que l’agitation sociale était « plus probable aujourd’hui qu’à aucun autre moment depuis que cette crise financière en cours – la pire depuis 1929 – a commencé. »

Le rapport cite le directeur du renseignement américain, Dennis C. Blair, qui a dit que les émeutes pourraient conduire à « une instabilité menaçant le régime en place », vis-à-vis de laquelle « les Etats-Unis ne seraient pas à l’abri. »

Le rapport mentionne également le Portugal, l’Espagne et l’Italie comme étant sous la menace de mécontentement social, et va même jusqu’à prétendre que les troubles mèneront à la guerre, citant Marie-Hélène Caillol, présidente du du think-tank « Laboratoire européen d’Anticipation Politique ».

Bien que les analystes disent qu’un tel mécontentement serait une réaction biologique de la population en réponse aux mesures financières qui lui seront imposé, au chômage et à la réduction de son niveau de vie, on peut se demander si les mondialistes qui ont conçu la crise économique ne se tiennent pas à l’affût, attendant le moment favorable pour imposer leur solution toute prête de gouvernement mondial lorsque la situation deviendra franchement mauvaise.

Il existe aussi la possibilité que la crise soit maintenant si profonde qu’elle échappe même à leur contrôle, ce qui signifie que personne ne peut aujourd’hui prédire le résultat final de l’agitation sociale de masse qui doit agiter les rues cet été.

Source: prisonplanet

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été torride sur le front social ?

Message par grand lug le Sam 5 Juin - 15:10

OUI ,et je crois que les Cassandres ont raison .

grand lug

Messages : 748
Date d'inscription : 25/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum