L’enregistrement qui accable le cardinal Danneels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’enregistrement qui accable le cardinal Danneels

Message par 6clopes le Lun 30 Aoû - 15:28

lesoir.be / lundi 30 août 2010, 10:12

Face à la victime de l’évêque Van Gheluwe, le primat voulait protéger la réputation de l’Église. Comment le cardinal a tenté d’éviter la démission de l’évêque pédophile. Le texte intégral à lire dans « Le Soir » de ce lundi

L’échange est accablant. Face-à-face : le cardinal Godfried Danneels, l’évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, et son neveu, dont il a abusé sexuellement pendant 13 ans. La scène se passe dans le cadre familial, le jeudi 8 avril. Une tentative de médiation, assure M. Danneels.

Mis sous pression par les proches de la victime, l’évêque abuseur finira par démissionner, 15 jours plus tard, le 23 avril. On avait déjà reproché au cardinal de s’être tu, pendant deux semaines, alors même que l’Eglise affirmait avoir mis un terme à la loi du silence sur les abus sexuels commis par les prêtres.

Les conversations du 8 avril, enregistrées par la victime à l’insu de ses interlocuteurs et révélées samedi par De Standaard et Het Nieuwsblad, montrent un cardinal plus prompt à soutenir l’abuseur que l’abusé.

Le prélat tente clairement de convaincre son interlocuteur de reporter la divulgation des faits, après la mise à la retraite de l’évêque. Le cardinal veut éviter à Vangheluwe l’humiliation d’une démission. Quitte à culpabiliser la victime : « Vous pourriez aussi vous repentir. » Quitte à l’intimider : « Votre nom sera divulgué. On vous traînera dans la boue. »

L’archevêque Léonard n’a pas personnellement commenté ces révélations. Pas plus que le cardinal. Selon son porte-parole, « il se rend compte aujourd’hui qu’il a mal évalué la situation et qu’il aurait mieux fait de ne pas répondre à la demande » d’assister à la réunion.

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pédophilie : Danneels s’estime diffamé

Message par 6clopes le Mer 1 Sep - 8:35

afp mercredi 01 septembre 2010

Le cardinal Godfried Danneels, s’estime diffamé par le journal flamand De Standaard, qui l’a accusé d’avoir tenté d’étouffer les abus sexuels commis sur un mineur par l’ex-évêque de Bruges

L’ancien chef de l’Eglise catholique belge, le cardinal Godfried Danneels, s’estime diffamé par le journal flamand De Standaard, qui l’a accusé d’avoir tenté d’étouffer les abus sexuels commis sur un mineur par l’ex-évêque de Bruges (ouest), a indiqué mardi soir son avocat.

De Standaard a publié samedi la transcription d’enregistrements faits par la victime de ces abus, lors d’une confrontation le 8 avril avec l’évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, en présence du cardinal Danneels. Selon ces enregistrements, le cardinal Danneels avait tenté de convaincre la victime de se contenter d’un « pardon », ou du moins de ne pas révéler l’affaire jusqu’à la retraite de Roger Vangheluwe un an plus tard.

La rédaction du Standaard, en soulignant en caractère rouges certains passages et en sélectionnant les extraits des enregistrements a « volontairement et sciemment diffamé » l’ex-primat de Belgique, estime son avocat, Fernand Keuleneer, dans un texte publié sur le site de l’hebdomadaire catholique Tertio.

Le cardinal Danneels n’avait pas pu préparer cette confrontation et ses réactions durant ces discussions en présence de la victime et de sa famille étaient « instantanées », ajoute l’avocat. « Comme toute personne dans cette situation, il souhaitait ensuite continuer à réfléchir plus longuement à ces questions dans la perspective d’une deuxième rencontre, qui n’a jamais eu lieu », a encore expliqué Me Keuleneer. « Cela n’a rien à voir avec un complot ou un étouffement. Le cardinal Danneels a écouté et réfléchi, sans résultat. Deux semaines plus tard, Mgr Vangheluwe a démissionné. Le cardinal Danneels était lui aussi venu à la conclusion que c’était la seule manière adéquate de procéder », insiste son avocat.

« L’atmosphère créée par l’article du Standaard, qui mène à la conclusion que ce n’était pas le cas, est à nouveau une démonstration de lourds préjugés », conclut Me Keuleneer. Selon Tertio, le Standaard a refusé de publier le texte de l’avocat sous la forme d’un droit de réponse.

L’évêque de Bruges, 73 ans, avait démissionné le 23 avril en reconnaissant avoir « abusé sexuellement d’un jeune » – son neveu – durant plus de 10 ans. Le cardinal Danneels avait rejeté le 24 avril, lors d’une conférence de presse, des accusations selon lesquelles il était depuis longtemps au courant de ces abus. Il avait alors indiqué n’avoir « jamais entrepris un soupçon de tentative pour étouffer les abus de l’évêque Roger Vangheluwe ou les avoir couverts du manteau du secret ».

L’image du cardinal Danneels, qui il y a quelques années était donné en Belgique comme un possible futur pape, s’était fortement dégradée depuis l’éclatement de ce scandale et les soupçons d’étouffements de dossiers de pédophilie, alors qu’il dirigeait l’Eglise belge. La publication des enregistrements secrets le week-end dernier l’a encore détériorée.

L’ordinateur et des documents de l’ex-primat de Belgique ont été emporté fin juin par la police lors de perquisitions spectaculaires qui ont suscité les protestations jusqu’au Vatican. Roger Vangheluwe est le premier évêque au monde ayant démissionné pour avoir commis lui-même des abus sexuels sur mineur depuis la vague de scandales de pédophilie qui secouent l’Eglise en Europe et en Amérique depuis novembre.

(afp)

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum