Otan/Lux: Compagnie D, noyau dur de la LU RECCE COY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Otan/Lux: Compagnie D, noyau dur de la LU RECCE COY

Message par 6clopes le Mar 9 Fév - 17:37

source: http://www.armee.lu/organisation/centre_militaire/CieD.php


COMPAGNIE D

Historique

Dans le cadre de la contribution luxembourgeoise à l'OTAN la Cie D constitue le noyau de la LU RECCE COY (LUXEMBOURG RECONNAISSSANCE COMPANY) faisant partie de la composante terrestre de la " Force mobile du commandement allié en Europe " mieux connue sous son nom anglais AMF(L), force multinationale de réaction immédiate dépendant directement de SACEUR (SUPREME ALLIED COMMANDER EUROPE). AMF

Durant la guerre froide, alors que l'OTAN disposait de fortes troupes en Europe centrale, le long du rideau de fer, pour une défense orientée vers l'Est, les flancs Nord et Sud étaient relativement dégarnis et dépourvus de présence multinationale. En 1960, l'Allied Command Europe Mobile Force fut créée, une petite unité multinationale de la taille d'une brigade équipée d'armes légères en réponse aux crises qui pourraient survenir dans ces zones. Pouvant être déployée à court terme et ce en temps de paix elle sert à démontrer la volonté des pays membres de l'OTAN de résister aux pressions politiques et militaires. Dans un but de dissuasion l'AMF se veut le signe visible que toute attaque contre un membre de l'Alliance serait considérée comme attaque contre tous les pays de l'OTAN (Article V du Traité de l'Atlantique Nord). La force initiale était composée d'une composante terre (AMF(L)) et de forces de l'air (AMF(A)). La composante terre, avec 5 bataillons, était fournie par 8 des nations participantes : Belgique, Canada, Allemagne, Italie, Luxembourg, Pays Bas, Royaume Uni et Etats Unis.

En 1995 l'AMF(A) a été dissoute et les nations ont réassigné ces moyens air à la Reaction Force Air (RF(A)). De même en 1995 l'AMF(L) a été déclarée force de réaction immédiate - terre (IRF(L)) de SACEUR pouvant être employée à travers le spectre complet des opérations de l'assistance humanitaire jusqu'au combat partout à l'intérieur ou à l'extérieur de ACE.

Contribution luxembourgeoise à l'AMF(L)

En 1960, le Luxembourg a été un des 8 pays fondateurs de l'AMF(L) et mettait un bataillon d'Artillerie à la disposition de l'AMF(L).

A partir de 1967, avec l'abolition du service militaire et la réorganisation de l'armée la contribution luxembourgeoise est d'abord réduite à une compagnie d'Infanterie composée de 3 pelotons de fusiliers et d'un peloton d'éclaireurs. A côté de la participation aux missions de l'AMF(L) elle pouvait être appelée à assurer, avec les unités territoriales, des missions de défense et de protection sur le territoire national. Elle formait également école de préparation pour les carrières et emplois auxquels avaient accès les soldats-volontaires.

En 1968 la contribution luxembourgeoise remontait à la force d'un bataillon d'Infanterie comprenant à côté d'un Élément de Commandement et de Service la 1 Compagnie d'Infanterie OTAN (à quatre pelotons de fusiliers) et la 2 Compagnie d'Infanterie OTAN (à un peloton Anti char (ATk) et deux pelotons éclaireurs). Celles-ci pouvaient protéger et défendre des points ou zones sensibles et mener des attaques et contre attaques limitées respectivement effectuer des reconnaissances et la défense ATk.

En 1970 le 1 Bn Inf OTAN se voit composé e.a. de l'une des deux compagnies d'Infanterie (Cie A et B) et de la Compagnie d'Armes Lourdes (Cie AL, dénommée Cie C) du Centre d'Instruction de l'Armée (CIA) respectivement du Centre d'Instruction Militaire (CIM) à partir de 1976. Le canon sans recul de 106 mm constituai l'armement lourd de la Cie C jusqu'en 1973 année dans laquelle fût acquis le système d'arme TOW.

A partir de 1978 le 1 Bn Inf OTAN se voit complété d'une deuxième Compagnie d'Infanterie (il en existe alors trois au CIM : Cie A, B, C). La Cie AL devient Compagnie d'Appui (Cie Ap) nommée Cie D.

Après approbation par SACEUR l'effectif du contingent luxembourgeois au sein de l'AMF(L) est ramené en 1987 de l'importance d'un bataillon d'infanterie léger à celui d'une compagnie d'infanterie renforcée (Cie D).

En 1990 la Cie D devient Compagnie " Allied Command Europe Mobile Force " (Cie AMF) et constitue avec l'élément d'appui logistique (NSE) le noyau du Contingent AMF(L) Luxembourgeois, la LU RECCE COY. Appelé avant tout à effectuer des opérations de reconnaissance ce contingent était composé de :

Un commandement de Cie
Deux pelotons éclaireurs
Un peloton anti-char
Une section mortier
Un commandement d'élément d'appui logistique (NSE)
Un élément d'appui logistique (NSE)
Le 30 octobre 2002 l’ « Allied Command Europe (ACE) Mobile Force (LAND) » est officiellement dissoute.

La décision de l’OTAN de dissoudre cette grande unité multinationale composée d’éléments de 17 nations, s’inscrit dans le cadre du nouveau concept stratégique de l’Alliance et contribuera à la mise en œuvre de sa nouvelle structure militaire.

Pour l'instant (août 2005) aucune affectation particulière n'est assignée à la Compagnie D.

Depuis février 2003, la mission principale de la compagnie est l'entraînement des pelotons partant en mission KFOR.

Organisation actuel

Le tableau d'organisation de la compagnie prévoit :

1 élément de commandement (Commandant de compagnie, adjudant d'unité et bureau de compagnie pour l'administration, sous-officier ravitaillement pour la gestion du matériel, etc.)
3 pelotons de reconnaissance à 4 sections (effectif : 1 officier, 5 sous-officiers, 25 caporaux et soldats volontaires par peloton).
Peloton de Reconnaissance
Equipé de HMMWV munis d'une mitrailleuse Mi.50, le peloton se compose de 4 sections à 2 véhicules et d'une section de commandement, ce qui revient à 10 HMMWV et 1 camion MAN.

Activités des soldats
Les soldats occupent les fonctions d'aide-infirmier, de chauffeur / opérateur radio, de tireur à la mitrailleuse et peuvent même être chef d'équipe, c'est-à-dire avoir la responsabilité d'un véhicule avec Mi.50.

Missions

Sur le plan national :
Participer, en cas de conflit armé, à la défense du territoire du Grand-Duché
Assurer la protection des points et espaces vitaux du territoire national
Fournir assistance aux autres administrations publiques et à la population en cas d'intérêt public majeur et de catastrophes naturelles
Offrir aux volontaires une préparation à des emplois dans le secteur public ou privé
Sur le plan international :
Contribuer à la défense collective ou commune dans le cadre des organisations internationales dont le Grand-Duché est membre
Participer dans le même cadre à des missions de maintien de la paix, de la gestion des crises, y compris des opérations de rétablissement de la paix
Participer à la vérification et au contrôle de l'exécution des traités internationaux dont le Luxembourg fait partie.
Entrainement

L'instruction des pelotons de reconnaissance constitue la tâche principale de la Cie D du côté entraînement. Dans ce cadre des exercices tactiques au Grand Duché ou à l'étranger notamment au Camp de LAGLAND près d'ARLON comme des camps de cohésion font tout aussi bien partie du programme d'instruction de la compagnie que des séances de sport de tir ou de maintenance. Les périodes de tir à la mitrailleuse .50 constituent également des temps forts de l'instruction.

Exercices

Dans le cadre de son rattachement à la division belge, la Compagnie peut participer

avec son Etat-major aux CPX (Command Post Exercice), exercices sur cartes destinés aux entraînements des postes de commandement.
avec toute la Compagnie aux périodes de camp ou FTX (Field Tactical Exercice) organisés par les brigades belges. A ce titre, la Compagnie a ainsi pu participer à des exercices en terrain civil en Belgique ou dans des camps tels que Vogelsang.
Activités diverses

Depuis octobre 2009, la compagnie est jumelée avec une unité Allemande : la 260 Luftlandeaufklärungslxampf de ZWEIBRÜCKEN avec laquelle elle connaît des exercices et entrainements en commun

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum