Comités d'actions: Alger et Léopoldville - 2 fronts, 1 seule guerre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comités d'actions: Alger et Léopoldville - 2 fronts, 1 seule guerre.

Message par grand lug le Jeu 31 Déc - 15:12

CADBA (comite d action et de defense des Belges d'Afrique) et le MAC (Mouvement d'action Civique)
Ces 2 mouvements, très en contact avec les cdos OAS metropole3, ont ils été dangereux et très actifs sur le territoire Belge ??

grand lug

Messages : 748
Date d'inscription : 25/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comités d'actions: Alger et Léopoldville - 2 fronts, 1 seule guerre.

Message par 6clopes le Jeu 31 Déc - 16:27

CADBA: fondé au terme d'un meeting, le 9 juillet 1960, dans une taverne de Leopoldville. Dirigé en sous main par Thiriard, ex ami du Grand Reich et un certain Teichmann que l'on retrouve à la tête du mouvement d'action civique, de jeune europe et révolution européenne

au sujet de monsieur Teichmann:

sur la liste du Parti Réformateur Libéral, très à droite dans cette commune bourgeoise d'uccle où le mot d'ordre était encore récemment "pas de colonisation des bougnoules dans nos logements sociaux" (dixit le président de la SUL, société uccloise de logement, un des élus pro-Lobowicz) et pour lequel siège Luc Beyer De Rycke (pro-Lobowicz), ancien membre des réseaux belges de soutien à l'OAS (avec Jean-Marie Charels, élu libéral schaerbeekois, et Paul Teichman, élu libéral ixellois et jusqu'il y a peu président des... logements sociaux ixellois).

LE MR ET L'EXTREME- DROITE
Pour ceux qui l'ignorent, le MR a adoubé comme conseiller communal à Ixelles Paul Teichmann, ancien leader des organisations d'extrême droite MAC, Jeune-Europe, CADBA, etc. et de ses publications pas particulièrement inspirées par l'antiracisme. Sigle: la croix celtique de l'OAS en Algérie. Tout le reste, on peut le deviner.

QUAND LE MR RECRUTE UN COLLABORATEUR DU DR FERET (FN)
Les principaux meneurs de «Révolution européenne» se nommaient Emile Lecerf, ex-membre belge de l'Institut culturel de la SS, futur directeur du mensuel «Nouvel Europe magazine» et collaborateur au début des années nonante du «National», le journal du Front national de Daniel Féret, le docteur Paul Teichmann, qui passa ensuite au Parti social-chrétien (ancêtre de l'actuel centre démocrate Humaniste), le docteur Claude Nancy, spécialiste dans les questions politico-raciales, Henri Moreau, un ancien SS belge parti sur le front de l'Est avec Léon Degrelle sous l'occupation allemande...

Monsieur Teichmann a d'abord rallié le PSC (à l'époque de Gol, qui était juif, il ne pouvait sans doute pas rallier le PRL). Belle reconversion au MR pour celui qui connaît par coeur toutes les chansons du 3ème Reich et qui dirigeait Jeune-Europe et le MAC ("Mouvement d'action civique") admirateur de l'OAS, avec feu Thiriart. Je ne comprends pas le MR, ni non plus le PSC de l'époque de ... Gérad Deprez, d'avoir souhaité un tel compagnonnage!

Les «groupuscules d'étudiants nationalistes», ici visés par Jeune-Europe, étaient le Centre des étudiants nationaux (CEN) et la Fédération générale des étudiants européens (FGE), deux structures belges d’extrême droite alors actives dans la sphère des groupes «Révolution européenne». Depuis 1964, ces groupes étaient conduits par des dissidents de l’organisation Jeune-Europe. Les principaux meneurs de «Révolution européenne» se nommaient Emile Lecerf, ex-membre belge de l'Institut culturel de la SS, futur directeur du mensuel «Nouvel Europe magazine» et collaborateur au début des années nonante du «National», le journal du Front national de Daniel Féret, le docteur Paul Teichmann, qui passa ensuite au Parti social-chrétien (ancêtre de l'actuel centre démocrate Humaniste), le docteur Claude Nancy, spécialiste dans les questions politico-raciales, Henri Moreau, un ancien SS belge parti sur le front de l'Est avec Léon Degrelle sous l'occupation allemande...

-----

Or monsieur Charels semble être une connaissance de monsieur Portenart... Ce qui ferait de celui-ci l'un des liens entre différents milieux, avec son ami monsieur Lecerf. Monsieur Portenart ne dirait-il pas la vérité lorsqu'il affirme ne rien savoir des actions des TBW ?

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comités d'actions: Alger et Léopoldville - 2 fronts, 1 seule guerre.

Message par grand lug le Jeu 31 Déc - 16:49

Les gus duMAc,(rectificatif) n ont pas ete seulement admiratif de lOAS ,ils ont mis la main a la pate ou a la viande rouge( voir main rouge !)

grand lug

Messages : 748
Date d'inscription : 25/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comités d'actions: Alger et Léopoldville - 2 fronts, 1 seule guerre.

Message par 6clopes le Jeu 31 Déc - 16:52

Le Mac fait partie de l'Histoire des organisations de référence de l'extrême droite belge.

propagande pro katangaise, tschombé, mercenaires

Mouvement d'action civique (Mac) est fondé en septembre 1960. Il est singularisé par son procolonialisme. Dans cette optique, il apporte un appui logistique à l'Organisation armée secrète (OAS), spécialisée dans les actions terroriste afin de défendre l'Algérie française. Le Mac adopte pour emblème la croix celtique. Ce mouvement est réputé pour ses actions commandos contre ses adversaires. Pour les élections législatives belges de 1961, il va tenter, sans succès, de réunir les diverses formations d'extrême droite et d'ultra-droite de l'époque (Parti national, Parti indépendant, Parti social-indépendant, Rassemblement national...) au sein d'une seule formation politique. Après des conflits internes, déjà symptôme de l'extrême droite francophone de l'époque, le Mac disparut en septembre 1962.

Il donne directement naissance à Jeune Europe, une nouvelle organisation qui marquera les années 1960 et sera singularisée par son charismatique dirigeant, Jean Thiriart, ancien du CADBA, du Mac et futur théoricien du «communautarisme européen», un nationalisme européen préconisant une alliance avec le Tiers-monde contre les Etats-Unis. L'ancien «économiste» du Mac, Henri Moreau, rejoindra pour sa part bien plus tard le Front national belge de Daniel Féret, après sa création en 1985.

6clopes

Messages : 1552
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comités d'actions: Alger et Léopoldville - 2 fronts, 1 seule guerre.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum